COSELMAR en bref...

Résumé


 

Le projet COSELMAR, financé par la Région des Pays de la Loire à hauteur de 2.1 M€ pour une durée de 4 ans, a commencé officiellement le 07  janvier 2013. Coordonné par Philipp Hess (IFREMER) et Sophie Pardo (Université de Nantes-LEMNA), il est un projet fédérateur pour la Fédération de Recherche Institut Universitaire Mer et Littoral (IUML, FR CNRS 3473)*.  COSELMAR a également été agréé par le Conseil Scientifique de la MSH Ange Guépin.                                                                                      

 

                                  Sophie Pardo                                                                   Philipp Hess

   Coordinatrice sientifique pour l'Université de Nantes            Coordinateur scientifique pour l'IFREMER

 

Cinq  unités de recherches de l’IFREMER et onze  laboratoires de l’Université de Nantes, appuyés par des partenariats académiques et industriels français et internationaux vont collaborer afin d'apporter une meilleure compréhension des écosystèmes littoraux et marins et des ressources associées, ainsi qu'une réflexion sur la gestion et la prévention des risques engendrés par les facteurs naturels et anthropiques. L'objectif principal de COSELMAR est d'intégrer des travaux scientifiques interdisciplinaires autour de ces questions afin de construire une véritable expertise sur les risques en milieu littoral et marin.

Ce projet est divisé en trois axes de recherche et un axe intégrateur :

Plus d'info

* La Fédération de recherche CNRS_3473 IUML (Institut Universitaire de la Mer et du Littoral) fédère 4 thématiques de recherche : biodiversité et environnement côtier, exploitation et valorisation des ressources marines, systèmes marins, structures et géomatériaux et changements, conflits et gouvernance des zones maritimes.

Il a pour objet de structurer la formation et la recherche marine à Nantes / St-Nazaire, de partager des savoir-faire, des compétences et des équipements et de développer des projets interdisciplinaires. 17 unités de recherche (UN, IFREMER, UA et CNRS) et 435 chercheurs, ingénieurs, doctorants et post-doctorants sont impliqués dans la fédération.

http://www.univ-nantes.fr/iuml-cnrs